Enseignement de spécialité de Littérature, Langues et Cultures de l'Antiquité

 

Littérature, langues et cultures de l ’Antiquité

 

Nul ne sait où il va s’il ne sait d’où il vient !

 

Nous sommes tous des héritiers, et le monde gréco-romain est notre bel héritage. La spécialité « Littérature, langues et cultures de l’Antiquité » a l’ambition de donner à nos jeunes la connaissance et le goût de cet héritage si précieux qui est le leur autant qu’il est le nôtre.

 

4 heures d’enseignement en Première, 6 heures en Terminale. Mais cette spécialité peut être choisie en Première et laissée en Terminale : l’enrichissement culturel et l’élargissement des horizons intellectuels qu’elle offre à l’élève, même en une seule année, seront d’un grand profit.

 

Une spécialité ouverte à tous ceux qui, déjà latinistes ou non, ont envie de partir à la découverte de ce monde ancien si lointain et pourtant si proche.

Une spécialité qui, au travers de textes antiques, modernes et contemporains, propose une incessante confrontation entre les mondes d’hier et ceux d’aujourd’hui, et des clés pour les comprendre.

Une spécialité qui, au travers de supports variés – peintures, sculptures, monnaies, inscriptions ...- propose une plongée dans le quotidien des peuples, dans la richesse de leurs mentalités.

Littérature, philosophie, histoire, mythologie, archéologie, étymologie, tous ces domaines sont visités à la lumière de ce regard croisé sur le passé et le présent, ce regard si essentiel à la juste compréhension de qui nous sommes.

 

Le latin est la langue étudiée. Des points de grammaire sont naturellement au programme et c’est heureux : ils sont une excellente école de précision et de rigueur. Mais l’exigence va de pair avec la bienveillance et la souplesse car la pratique de la traduction est revisitée : l’usage d’éditions bilingues est encouragé et les textes proposés sont soigneusement adaptés aux situations pédagogiques.

 

4 objets d’étude sont au programme de Première :

- La cité entre réalités et utopies

- Justice de dieux, justice des hommes

- Amours, amour

- Méditerranée : conflits et échanges

 

De quoi nourrir un questionnement pertinent de l’Homme sur lui-même au travers du temps et de l’espace mais toujours d’actualité !

 

Quelle que soit l’orientation ultérieure de l’élève, la fréquentation des mondes anciens et la particulière ouverture d’esprit qui en résulte constituent un réel privilège et sont toujours valorisées et...valorisantes.

Tous les champs des savoirs d’aujourd’hui, aussi vastes et variés soient-ils, ne plongent-ils pas leurs racines les plus profondes dans l’Antiquité gréco-romaine ?